PETIT THÉÂTRE DES VANITÉS  
(2015 – 2018)

Honorés Camarades de l’avenir, je vous parlerai du temps et de moi. 
Vladimir Maïakovski – A pleine voix

Dernière partie d’une trilogie mise en œuvre en 2006, les organiques du Petit Théâtre des Vanités, dans leur splendeur putride, interrogent sur le point de rupture – ou d’équilibre – entre l’encore vivant et le déjà trépassé. 

Ils usent de la fascination qu’exerce le processus d’altération de la matière – en rappelant ainsi la finitude de toute chose – et ne sont pas sans questionner une certaine idée de la beauté, dès lors que la décrépitude se voit ici mise en lumière et magnifiée comme on le ferait d’un objet précieux.